0 x pièce dans votre panier

Feuille de chêne blonde Bio

GAEC Morilleau (69)

Bio
Ultra-frais
1,80 €/ pièce
1,80 € / Kg

Description

Cette laitue est tendre et savoureuse à la dégustation. Elle est très digeste et riche en bêtacarotène, vitamine B9 et C.

Producteur

GAEC Morilleau
GAEC Morilleau
Rontalon, 69

L’entreprise est située à Rontalon dans l’ouest lyonnais. C’est une exploitation typique des monts du lyonnais en polyculture élevages jusqu’en 1987.

“Au départ à la retraite de mon grand père, mon père décide de s’installer sur la partie maraîchage et de convertir l’exploitation en agriculture biologique. Il reprend le marché d’Ecully le samedi matin et démarre le marché biologique de st Genis laval le mercredi matin. En 1999, Annabelle Morilleau rejoint mon père sur l’exploitation en tant que conjointe collaboratrice et elle deviendra associé à la création du GAEC en 2012.”

L’année suivante en Juillet 2013 Ronan Morilleau entre dans le GAEC.

“Aujourd’hui nous sommes donc trois associés exploitant. Nous travaillons avec plusieurs salariés et saisonniers à mi temps principalement et un apprenti.

Nous cultivons sur 5ha, dont 5000m² de tunnels froid, une quarantaine d’espèces de légumes différents afin de fournir au mieux notre clientèle tout au long de l’année.”

Préparation

Bien que la feuille de chêne se consomme essentiellement crue comme toute salade, elle peut aussi être dégustée cuite comme braisée.

Culture

Accroché dans les coteaux du lyonnais, les parcelles en pentes favorisent le lessivage et l'érosion des sols. C’est pour cela que la ferme est en non labour et en travail minime du sol. Cela permet au sol de se maintenir et de rester vivant. L’irrigation étant un point clé dans la région, elle est totalement maîtrisée sur la ferme avec des alternances de goutte à goutte et d'aspersion. L’eau provient du Rhône. L’exploitation est en bio depuis 1987 et c’est avec des décoctions naturelles (presle, orties) que Ronan maîtrise la pression maladive déjà faible du fait de l’altitude. Les 5 ha lui permettent de créer des rotations complexes qui engendrent une résilience et une pérennité de l’exploitation, notamment grâce à des parcelles de sorgho en engrais vert. Toutes ces techniques agroécologiques leur assurent une quasi autonomie et des produits de qualité nutritionnelle et gustative supérieur.